Agems

CV infirmier : tous les secrets pour le rendre percutant !

Un peu ringard le CV pour les infirmières et infirmiers ? Peut-être, mais il n’en reste pas moins la pierre angulaire du processus de recrutement, et encore plus à l’hôpital, qui reste assez traditionnel sur ce point.

A l’AGEMS, nous recevons des centaines de CV d'infirmières et d'infirmiers chaque mois, tant pour de l’intérim que dans le cadre de nos missions pour nos clients hôpitaux et cliniques, que nous assistons dans leur recrutement.

Nous ne prétendons pas détenir la vérité absolue en matière de CV (d’ailleurs, méfiez-vous de ceux qui le prétendent…), mais voici quelques éléments issus de notre expérience de professionnels de santé / recruteurs qui vous permettront d’envisager avec sérénité cet exercice !

La forme : Un maître mot, la simplicité !

Votre CV infirmier doit tenir dans la mesure du possible sur une page. Optez pour une police classique et facilement lisible, de type Calibri, Verdana ou Arial. Le Times New Roman n’est plus la police par défaut de Word pour une bonne raison, oubliez-là donc ! Un corps de texte en 12 est une bonne solution, à adapter si besoin pour faire tenir l’ensemble sur une page unique. Les titres de rubriques pourront être plus grands.

Optez pour un design aéré et sobre, ce qui n’empêche nullement votre CV d’être agréable à l’œil et harmonieux.

Colonne unique ou multi-colonnes ?

Depuis quelques années, une tendance consistant à placer en colonne de gauche ou de droite plusieurs informations, souvent l’état civil et les coordonnées ainsi que les compétences, langues, parfois sous forme d’étoiles ou de ronds déterminant un niveau.

CV infirmier
CV infirmière
Un exemple de CV où le système de notation n'a que très peu de sens… D’ailleurs toute notation inférieure à 5/5 sur ce genre d’items amènerait certainement le recruteur à vous interroger sur ce point…

Pourquoi pas, mais avec quelques limites : Premièrement, ce format multi colonne passe mal dans certains logiciels utilisés par les recruteurs pour classer et catégoriser les CV. Pas votre problème nous direz-vous, mais à garder tout de même à l’esprit.

Plus important, il est primordial de réserver un éventuel système de notation « à étoiles » aux compétences accessoires. "Anglais 4/5" ne signifie quelque chose que pour vous. Si l’anglais est important pour le poste, alors les standards européens de maitrise de la langue (de A1 à C2) doivent-être respectés.

Noter sa maitrise des outils bureautiques avec ce système ne pose pas vraiment de problèmes. Pensez d'ailleurs à préciser votre connaissance des système d'information des établissements (Orbis, DxCare, CrossWay...) En revanche, il est toujours délicat de voir ce même système appliqué au maniement des seringues électriques, à la « préparation d’injections » ou du « nursing », encore plus lorsqu’il s’agit de professionnels déjà expérimentés.

Dans le doute, un bon vieux format standard en une seule colonne fera parfaitement l’affaire !

Photo ou pas photo ?

La photo n’est pas obligatoire sur un CV. Aucun recruteur ne peut vous écarter d’un recrutement sous le prétexte que votre photo ne figure pas sur votre CV. La discrimination à l’embauche est de plus sanctionnée par le code du travail.

Si vous décidez d’intégrer une photo à votre CV, profitez-en et mettez-vous à votre avantage. Vous n’êtes aucunement liées aux contraintes des documents d’identité, n’hésitez pas à sourire ! Évitez tout de même les filtres trop voyants, qui pourraient rebuter un recruteur.

Quelles rubriques pour mon CV infirmier ?

Chaque pays a ses traditions en matière de curriculum vitae, et les recruteurs de chaque pays tiennent à leurs habitudes. En France, nous séparons classiquement Expériences professionnelles (ou parcours professionnel) et Formations. Les items de chaque catégorie sont classés dans l’ordre anti chronologique : la formation ou l’expérience la plus récente est en début de rubrique.

CV infirmier
CV infirmière
Exemple d'une rubrique "Profil" simple, agréable à lire et efficace

Une troisième rubrique, Profil, tend à faire son apparition en haut des CV, suivant le modèle anglo-saxon. Elle peut remplacer avantageusement la lettre de motivation (quand celle-ci n’est pas exigée). Cette partie consiste en quelques phrases d’accroche qui permettent de vous présenter, d’expliciter votre parcours professionnel et vos souhaits de carrière.

Cette partie peut être très intéressante, mais c’est souvent la plus complexe à écrire. Attention à bien éviter les poncifs (« j’aime aider les autres », « Infirmier est le plus beau métier du monde ») que nous lisons parfois, et qui n’apportent rien, voire jettent un voile plutôt négatif sur l’ensemble du document. C’est également souvent dans cette partie rédigée que les grosses fautes d’orthographe ou de syntaxe apparaissent…

Vous n’avez absolument aucune inspiration ? Vous pouvez laisser de côté cette partie sans que cela ne soit choquant à la lecture.

Quel format d’envoi ?

Définitivement un seul, le pdf. Parce qu’il garantit une lecture ou une impression identique sur toutes les plateformes et un respect de votre mise en page, et qu’il permet d’être traité facilement par les logiciels des recruteurs.

En revanche, gardez-bien une version modifiable chez vous qui vous évitera de repartir à zéro lorsque vous mettrez votre CV à jour.

Le fond : pertinence et ciblage

Les expériences professionnelles

A part pour certains services spécifiques, une liste de services sans aucune description ne renseigne que peu sur les compétences voire expertises acquises. Savoir qu’une infirmière a travaillé 3 ans en médecine interne ne dit pas grand-chose, tant ce terme peut désigner plusieurs types de service.

De même, une description « bateau » est une perte d’espace inutile. Tout le monde se doute que vous avez « réalisé des soins d’hygiène » et « pris en charge le patient dans sa globalité », c’est votre cœur de métier…

En revanche, savoir que dans ce service, à dominante carcinologique, vous avez manipulé des chambres implantables et des piCC Line, avez participé au protocole de service sur la pose de sondes à demeure et étiez la référente hygiène est infiniment plus intéressant et donne au recruteur des indications sur votre comportement potentiel dans un service. Valorisez vos expériences, cherchez la spécificité !

CV infirmier
CV infirmière
Une description ciblée permet au recruteur de tirer a priori des conclusions d'un CV. Ici, une capacité d'intégrer de nombreuses spécificités de prise en charge (bloc commun), une certaine gestion du stress  (accueil polytraumatisés) et une implication au sein du service (référente hémovigilance)

Gardez toujours à l’esprit que des actions tangibles seront toujours mieux valorisées que des auto proclamations de compétences. Lire que vous avez réalisé de nombreuses formations, que vous êtes investie dans le tutorat d’étudiants ou que vous avez écrit un protocole de service est beaucoup, beaucoup plus efficace que de vous définir comme « investie » ou « impliquée »…

Et mes stages d’IFSI ?

Éternelle question : que faire de la liste des stages, et jusqu’à quand les conserver sur son CV infirmier ?

Lors de la recherche d’un premier poste, il semble évident de traiter l’ensemble des stages comme des expériences professionnelles, avec la même règle que vue plus haut : une description courte mais pertinente, ou à défaut les soins infirmiers majoritairement réalisés.

CV infirmier
CV infirmière
Cette IDE nouvellement diplômée a choisi de lister les principaux actes réalisés durant les stages, tout en précisant la prise en charge de 6 patients en USI. Pourquoi pas, mais on risque beaucoup de redite sur 3 ans...

Petite astuce : ne laissez pas les recruteurs calculer, pensez à bien dissocier les stages par année : on n’accordera mécaniquement pas la même valeur en matière d’acquisition de compétences à votre premier stage de première année qu’à votre stage pré-professionnel.

D’ailleurs, si celui-ci est pertinent avec le poste recherché, n’hésitez pas à le mettre en valeur, puisque c’est (normalement) celui-ci qui se rapproche le plus de ce que sera votre premier poste.

Jusqu'à quand lister mes stages d'IFSI ?

Si votre première expérience infirmière a été plutôt courte et que vous en visez une seconde, une bonne solution peut être de condenser les stages d’IFSI, voire ne plus sélectionner que les pertinents pour le poste désiré.

Stages infirmiers IFSI
CV infirmier
CV infirmière
Cette candidate a choisi de condenser ses stages d'IFSI en 4 lignes, ce qui lui permet de développer la description de son poste actuel.

Vous visez les urgences adultes ? Gardez l’USIC, la pneumologie, mais aussi le Samu Social. Vous pouvez peut-être en revanche supprimer la crèche et garder plus de place pour enrichir vos descriptions de stages ou celle de votre poste actuel.
Quelques années et expériences plus tard, l’interrogation sur la pertinence des stages sur le CV disparaitra d’elle-même, et vous-même ne ressentirez probablement plus le besoin de lister ces stages qui vous semblent d’ailleurs de plus en plus lointains.

Et mes activités professionnelles réalisées auparavant ou pendant mes études ?

Il n'y a bien sûr aucun problème à mentionner vos expériences préalables de vendeuse de prêt à porter, d'animateur en centre de loisir ou d'équipier dans une chaîne de restauration rapide. Au contraire, c'est la démonstration que vous avez eu une première expérience professionnelle, que vous êtes capable de vous intégrer dans une équipe et de respecter des procédures. Autant d'atouts potentiellement transférables qui pourront intéresser votre recruteur.
Bien évidemment, si l'IFSI est une reconversion, valoriser votre expérience professionnelle passée est encore plus important.

Formations

Ici encore, les formations sont présentées par ordre anti chronologique, avec votre dernière formation ou diplôme obtenu en première position. Votre baccalauréat pourra y figurer en début de carrière (n'oubliez pas votre mention si vous en avez décroché une), il sera ensuite avantageusement remplacé par des formations continues, même de courte durée, qui montreront votre implication.
De même, si vous avez acquis votre diplôme d'état infirmier par la promotion professionnelle, vous noterez votre CAP/BEP petite enfance ou votre brevet des collèges, puis votre diplôme d'auxiliaire ou d'AS, et enfin votre DE infirmier.

CV infirmière
CV infirmier
Cette infirmière diplômée en 2017 a choisi de noter son parcours universitaire après le bac (qu'elle a supprimé car il est sous entendu). Elle a ensuite précisé l'ensemble de ses formations continues, qu'elles soient internes ou externes. L'ensemble forme un parcours cohérent.

Il y a un trou entre votre bac et votre diplôme d'IFSI ? Pas d'inquiétude, vos 2 années de PACES, votre début de BTS ou autres peuvent tout à fait figurer sur votre CV de jeune DE, dès lors que vous êtes capables d'expliciter votre réorientation si la question vous est posée en entretien.
Encore une fois, les étapes de votre parcours qui vous paraissent le moins pertinent disparaîtront naturellement au fil des années. Et rassurez-vous, une fois votre expérience faite, plus personne de s'intéressera aux 2 ans qui vous séparent peut-être de votre bac et de votre entrée en IFSI !

Autres rubriques pour votre CV infirmier

Vous souhaitez mettre en valeur votre engagement associatif, vos loisirs, vos activités sportives ? Aucun problème, au contraire. Un sport collectif pratiqué en compétition, un engagement humanitaire présuppose des compétences qui peuvent intéresser votre futur interlocuteur. Dans ce cas, cette rubrique pourrait être intitulée "loisirs centres d'intérêt, et reprendre, sans trop s'y attarder, les activités qui vous tiennent à coeur. Il suffira d'un peu de bon sens pour éviter les sujets politiques ou religieux qui pourraient vous être préjudiciables, ainsi que les sujets clivants, comme la chasse.

En conclusion

Vous l'avez vu, votre CV n'est pas un objet figé. Une nouvelle expérience, une nouvelle formation et une nouvelle recherche de poste doit toujours être associée aux réflexions suivantes : "Est-ce que toutes les informations présentes sur mon CV restent pertinentes ?" "Comment mettre en valeur les compétences qui me semble adaptées au poste auquel je postule ?" N'hésitez jamais à faire relire votre CV à des personnes extérieures, qui pointeront peut-être du doigt ce qui vous semble évident, mais qui ne l'est pas forcément pour vos lecteurs.

Pour finir, nous vous proposons de mettre en pratique ces éléments, en nous envoyant votre CV ! Nos consultants AGEMS, professionnels de santé et recruteurs le liront attentivement, et vous enverrons leurs remarques par email. Intéressé(e) ? Cliquez sur le bouton ci-dessous !